Actualités

De nouveaux indicateurs santé pour définir la croissance

Publiée le 30 octobre 2015

Gouvernement.fr - retour à l'accueilGouvernement.fr - retour à l'accueil

 

Comment mesurer la croissance  ? Peut-on s’accorder sur une définition commune ou bien s’agit-il d’une notion subjective ? Ce rapport sur les nouveaux indicateurs de richesse est la première édition d’un exercice inédit en France : un débat, avec les parlementaires et de nombreux Français, sur la définition de la croissance. 10 nouveaux indicateurs ont été identifiés dont "l'espérance de vie en bonne santé" et "la satisfaction dans la vie".

Télechargez le rapport au format PDF 

Retour en photos sur la journée de valorisation du PRC du 12 octobre à Olhain

Publiée le 30 octobre 2015

Retour en photos sur la journée de valorisation du Pôle Régional de Compétences en Education et Promotion de Santé Nord-Pas-de-Calais - 12 octobre 2015 à Olhain.
Merci à tous les participants pour leur dynamisme et  la richesse des échanges...

Nouvelle campagne de lutte contre le harcèlement à l'école

Publiée le 30 octobre 2015

2015_Non-Au-Harcèlement

Najat Vallaud-Belkacem a présenté la première journée nationale « Non au harcèlement », qui aura lieu le jeudi 5 novembre, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le jeudi 29 octobre 2015. La campagne et les annonces s’adressent prioritairement aux enfants de primaire et aux témoins car c’est dès le plus jeune âge qu’apparaissent les premières situations de harcèlement. La recherche et les expériences de terrain ont prouvé que c’est en rendant les témoins acteurs de la prévention, en les faisant changer de regard et de position dans le groupe que le harcèlement diminuait.

Téléchargez le dossier de présentation au format PDF

Rendez-vous sur le site Internet ressource www.nonauharcelement.education.gouv.

Synthèse de la revue de littérature sur les addictions en milieu professionnel

Publiée le 23 octobre 2015

OFDT

Note de synthèse, OFDT, 13 p.
Octobre 2015

Les questions liées à l’usage de substances psychoactives par des personnes exerçant une activité professionnelle ont suscité des études et des recherches publiées dans les revues scientifiques, dont le nombre est limité pour la France mais relativement important dans les pays anglo-saxons. Une première revue de littérature réalisée en 2010 (Redonnet, 2010) ne portait que sur les travaux menés en France. Ce document actualise et étend aux pays étrangers celui de 2010. Il fournit les principaux résultats des études récentes qui se sont intéressées à la mesure des niveaux de consommation d’alcool, de drogues illicites ou de médicaments psychotropes en milieu professionnel, aux déterminants de ces consommations et à leurs conséquences.

Auteurs : Christophe Palle

Note à télécharger au format PDF sur le site de l'OFDT

eisxcpva.jpg

Le guide "vie positive" est en ligne!

Publiée le 19 octobre 2015

Accueil

C’est pourquoi, lors des discussions pour préparer la réédition de ce guide, le titre précédent s’est naturellement imposé : Vie positive Rendu possible par l’implication des militants de AIDES, ce guide n’est pas seulement un outil pratique pour les personnes vivant avec le VIH et/ou une hépatite virale, ou leurs proches. Il se veut aussi un support pour les actions de AIDES, un outil favorisant les relations entre celui ou celle qui est soigné-e et les soignants, sans doute un des facteurs déterminants de la réussite de la prise en charge. C’est aussi un guide militant qui vise à faire avancer les revendications des personnes vivant avec le VIH et/ou une hépatite virale et à lutter contre les discriminations. C’est pourquoi il donne toute sa place au savoir issu de l’expérience de vie avec le(s) virus. Un savoir dit profane aussi riche et utile que le savoir officiel ou théorique, essentiel, mais qui ne suffit pas toujours pour traverser le maquis des difficultés dans la vie avec le VIH et/ou une hépatite virale. Les ressources de vie, de combats et de savoir des personnes concernées sont la richesse

Téléchargez le guide au format PDF sur le site seronet.info

Un nouveau document plaidoyer pour l’évaluation d’impact sur la santé (EIS)

Publiée le 14 octobre 2015

L’Inpes considère la démarche EIS comme prometteuse pour développer la promotion de la santé en France et lutter contre les inégalités de santé. C’est pourquoi, il a porté le sujet en 2015 en menant plusieurs types d’actions. L’Institut a lancé un appel à projets pour favoriser l’implantation d’études sur la démarche et organisé plusieurs rencontres consacrées au sujet, comme le séminaire du 29 janvier avec l’EHESP et leCNFPT ou celle du 9 juin lors des Journées de la prévention et de la santé publique. Enfin, il a publié deux brochures : Évaluation d'impacts sur la santé de projets de transports en commun qui décrit l’expérience menée par l’Agence régionale de santé et l’Observatoire régional de santé d’Ile-de-France dans la communauté d’agglomération de Plaine Commune et très récemment le plaidoyer L’évaluation d’impacts sur la santé – Une aide à la décision pour des politiques favorables à la santé, durables et équitables.

Téléchargez le plaidoyer au format PDF

Définition de l'OMS

L’état de santé d’une population dépend des conditions dans lesquelles les personnes vivent et travaillent. Selon les travaux du chercheur Nicola Cantoreggi (université de Lausanne), le système de santé ne joue que pour 12 à 15 % sur l’état de santé d’une population, les 85 % restant se situant hors de ce champ. Les décisions prises par différentes politiques publiques ont donc des répercussions directes ou indirectes, positives ou négatives sur la santé des populations.

Pour en savoir plus

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2015-2016

Publiée le 14 octobre 2015

Ministère des Affaires sociales - République française - Liberté, égalité, fraternité

Le virus de type A (H3N2) qui a principalement circulé l’hiver dernier, est connu pour être responsable de formes graves chez les sujets à risque. La moindre efficacité du vaccin grippal, due à la circulation d’une souche variante du virus A(H3N2) non couverte par le vaccin, ne saurait expliquer à elle seule l’augmentation des hospitalisations et des décès enregistrés l’hiver dernier.

L’hiver 2014-2015 a rappelé la gravité potentielle de la grippe : l’épidémie qu’a connue la France a durement touché les populations les plus fragiles, principalement les personnes âgées de plus de 65 ans. Ainsi, près de la moitié des hospitalisations pour grippe après passage aux urgences sont survenues chez les seniors.

« Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ».

LES CHIFFRES CLÉS DE L’ÉPIDÉMIE DE GRIPPE 2014-2015
  • Près de 2,9 millions de consultations pour syndrome grippal
  • Plus de 3000 hospitalisations signalées par les services d’urgences
  • 1597 cas graves de grippe admis en réanimation 
    —> 84% avaient un facteur de risque 
    —> Plus de 50% n’étaient pas vaccinés
  • Excès de 18300 décès toutes causes, concernant à 90% les sujets âgés (65 ans et plus)
  • Le coût de l’épidémie de grippe 2014-2015 a été de 180 millions d’euros.

Consulter :

 

Remise du rapport du Conseil national du numérique à Marisol Touraine

Publiée le 13 octobre 2015

Ministère des Affaires sociales - République française - Liberté, égalité, fraternité

« La santé, bien commun de la société numérique » : Marisol Touraine salue les propositions du CNNum

Marisol Touraine a reçu aujourd’hui le rapport du Conseil national du numérique (CNNum) « La santé, bien commun de la société numérique ». La ministre avait, en effet, confié à Benoît Thieulin, Président du CNNum, une mission consacrée au rôle du numérique dans la refondation de notre de système de santé. Marisol Touraine a salué le travail de grande qualité mené par le CNNum et précisé les initiatives qu’il inspirera dans les prochains mois.

Ce rapport formule 15 propositions pour que la transformation numérique de notre système de santé favorise l’émergence d’une société plus solidaire, équitable et innovante, en cohérence avec la Stratégie nationale du numérique annoncée par le Premier ministre le 18 juin dernier.

Ces propositions prolongent les mesures prises par le gouvernement pour encourager l’innovation en santé, en particulier dans le projet de loi de modernisation de notre système de santé, mais aussi dans le cadre du comité de pilotage « médecine du futur » et du cycle de réflexion sur le « big data » en santé.

Elles inspireront notamment trois chantiers en cours : la construction du futur service public d’information en santé, l’émergence de nouveaux espaces de co-innovation en santé et les travaux sur le futur dossier médical dématérialisé.

Télécharger le discours au format PDF (pdf - 420.6 ko)

Télécharger le communiqué au format PDF (pdf - 228.5 ko)

Danger! Monoxyde de carbone...

Publiée le 11 octobre 2015

           

L'ARS Nord-Pas-de-Calais et l'APPA lance une campagne régionale de prévention des intoxications au monoxyde de carbone

L’action du monoxyde de carbone, gaz inodore, incolore et sans saveur peut être très rapide et sa victime peut perdre connaissance en quelques minutes. Les premiers signes d’intoxication sont le seul moyen de détecter sa présence. Inhalé, il vient se fixer sur l’hémoglobine du sang pour prendre la place de l’oxygène, causant ainsi l’asphyxie. Lors d’une enquête menée auprès de 12 personnes intoxiquées en 2014, 10 ont déclaré ne pas avoir fait le lien avec l’intoxication au CO lors qu’elles ont ressenti les premiers symptômes, à savoir : Maux de têtes, nausées, vertiges, vomissements, perte de connaissance…


Dès les premières fraîcheurs, les foyers rallument leur chauffage principal à combustion (gaz, charbon, fioul, bois, pellets…) et utilisent davantage leur chauffage d’appoint (feu à pétrole, cheminée, etc.). Des gestes anodins qui peuvent rapidement tourner au drame notamment si l’entretien des appareils a été négligé.


L’Agence Régionale de Santé (ARS) et ses partenaires vous rappellent qu’avec l’arrivée de l’automne, le Nord-Pas de Calais passe en niveau de mise en vigilance saisonnière pour les intoxications au monoxyde de carbone.

Dossier de presse 2015 :
Campagne régionale  de prévention des intoxications au monoxyde de carbone

Consulter la rubrique monoxyde de carbone.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de l'ARS Nord-Pas-de-Calais

2e Journée nationale HSPS Promotion de la santé - 26 novembre 2015

Publiée le 11 octobre 2015

2e Journée nationale HSPSPromotion de la santé :
"les liens entre structures de santé et territoire"

JEUDI 26 NOVEMBRE 2015
(9 h – 17 h) 
Centre de conférences Etoile Saint-Honoré
21-25, rue de Balzac – 75008 Paris

L’Inpes organise la deuxième Journée nationale des hôpitaux et structures de santé promoteurs de santé (HSPS) le jeudi 26 novembre 2015, à Paris.

Cette Journée a pour objectif d’apporter un éclairage sur les dynamiques régionales et locales autour des hôpitaux et structures de santé promoteurs de santé. La matinée sera consacrée à la présentation, en plénière, des différentes coopérations intersectorielles. La parole sera donnée aux professionnels de terrain des hôpitaux et structures de santé et à leurs partenaires sur le territoire : Agences régionales de santé, Villes, Communautés d’agglomération… L’après-midi, deux ateliers permettront aux participants de réfléchir et d’échanger sur la place d’une structure de santé dans la dynamique territoriale de promotion de la santé et dans la lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé.

Le panier malin du mois d'octobre

Publiée le 07 octobre 2015

Poire, potiron, haddock, châtaigne : chaque mois le site Mangerbouger.fr vous propose ses suggestions de fruits, légumes, poissons et féculents de saison. Une bonne idée pour se régaler tout en mangeant plus varié !

La poire : le fruit des mélanges sucrés-salés


Cinquième fruit le plus consommé en France, la poire fait partie, avec la banane et la pomme, des premiers fruits recommandés pour la diversification alimentaire des jeunes enfants. À la fois douce et sucrée, la poire se consomme crue ou cuite, en mélange sucré-salé ou en compote. Il en existe plus de deux mille variétés.

Le saviez-vous ? En France, la tradition voulait que les rois venant se faire sacrer à la Cathédrale de Reims reçoivent en cadeau une coupe de champagne et une poire.

Idée recette : Fondez pour une salade de poire aux avocats ! Épluchez et coupez en tranches fines 2 avocats et 2 poires bien mûres. Dans un bol mélangez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive avec le jus d’un citron et une cuillère de miel. Assaisonnez la salade et disposez-la dans un plat. Disposez les tranches d’avocat et de poire et parsemez le tout avec des copeaux de parmesan et des herbes aromatiques finalement ciselées (persil ou coriandre). Découvrez la recette détaillée ici.

Festival de courts-métrages sur la prévention santé des étudiants

Publiée le 07 octobre 2015

Finpret est un festival français de courts-métrages sur la prévention santé des étudiants. Il est organisé par le service de médecine préventive universitaire Sorbonne Universités.

 

• Vous devez être étudiant pour participer : joindre à votre dossier d’inscription une carte d’identité et tout justificatif étudiant
• Votre film doit durer 3 minutes maximum et 20 secondes au minimum.
• Vous pouvez présenter autant de films que vous le souhaitez !
• Vidéos en langue française, sous-titrées en français et muettes acceptées.
• Respectez les thèmes recommandés
  • Addictions : alcool, tabac, drogues, jeux, réseaux sociaux
  • Prévention des IST
  • Contraception
  • Souffrance psychique : troubles du sommeil, stress, mal-être…
  • Diététique et nutrition
  • Troubles de l’audition
  • Violence et discriminations....

Troubles bipolaires : diagnostiquer plus tôt pour réduire le risque suicidaire

Publiée le 07 octobre 2015

Classé parmi les 10 pathologies les plus invalidantes selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le trouble bipolaire débute généralement chez l’adolescent ou le jeune adulte et nécessite une prise en charge tout au long de la vie. Il s’agit d’un trouble complexe, difficile à diagnostiquer, et il s’écoule en moyenne 10 ans entre son apparition et la mise en place d’un traitement adapté. La Haute Autorité de Santé (HAS) publie un document pour favoriser le diagnostic précoce de ce trouble, éviter les complications mais également développer les échanges entre médecins généralistes et psychiatres sur cette maladie.

Le trouble bipolaire est l’une des pathologies psychiatriques les plus graves, qui conduit à des tentatives de suicide : 1 malade sur 2 fera au moins une tentative de suicide dans sa vie et 15 % décèderont par suicide. En France, on estime qu’entre 1 et 2,5 % de la population est touchée par ce trouble, mais ce chiffre serait sous-évalué.

Le trouble bipolaire alterne des épisodes maniaques ou hypomaniaques (agitation, élévation de l’humeur, idées de grandeur) et des épisodes dépressifs avec des moments de rémission. Cette maladie entraîne pour le patient une vulnérabilité chronique et reste diagnostiquée trop tardivement. En plus de favoriser les risques associés à la maladie comme le suicide, les hospitalisations ou les comorbidités, un diagnostic tardif peut également avoir des conséquences désastreuses sur la vie sociale, familiale et professionnelle des patients.

Dans le cadre de son programme pluriannuel en santé mentale (2013-2016), la HAS publie aujourd’hui une fiche pratique afin de permettre aux médecins traitants de reconnaître ce trouble et d’agir plus précocement.

Dossier de prévention des conduites suicidaires sur Fil santé jeunes

Publiée le 07 octobre 2015

fil

Dossier du mois "J'ai envie de mourir..."

Quand on est ado, on a parfois du mal à se sentir bien. On peut être triste, isolé, perdu… sans trop savoir pourquoi. En général cela passe avec le temps, mais parfois le malaise s’installe et grandit. Il devient mal-être et peut aboutir à l’envie de mourir. Les idées suicidaires font peur. 

Retrouvez le dossier complet sur filsantejeunes.com

Aidants familiaux : quel soutien ?

Publiée le 07 octobre 2015

france5.fr

Placée cette année sous le haut patronage du président François Hollande, la 6e Journée nationale des aidants a eu pour objectif de favoriser la reconnaissance du rôle joué par ces personnes au sein de la société. Qui sont les aidants ? Quels sont les enjeux pour eux et pour les personnes aidées ? Quelles sont les aides mises en place ? Le point sur ce statut parfois un peu flou.

Pour en savoir plus rendez vous sur le site de l'émission allo docteur sur France5.

http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/handicap/aidants-familiaux/aidants-familiaux-quel-soutien_17486.html

INCA - Concertation sur le dépistage du cancer du sein

Publiée le 05 octobre 2015

Institut National du Cancer

À la demande du Ministère chargé de la Santé, l’Institut national du cancer organise une large concertation sur le dépistage du cancer du sein. L’objectif est de recueillir l’avis des femmes, des professionnels de santé qui les accompagnent, et plus largement de l’ensemble des citoyens.

Citoyen(ne)s, professionnels de santé et du secteur social, associations, institutions… donnez votre avis, témoignez, proposez des idées pour améliorer le dépistage du cancer du sein. L’appel à contributions est ouvert jusqu’au 15 mars 2016.

Rendez-vous sur le site dédié et donnez votre avis...

Expertise collective : Activité physique, contextes et effets sur la santé

Publiée le 02 octobre 2015

L'accroissement du travail sédentaire tend aujourd'hui à priver une majorité d'individus d'une stimulation physique nécessaire à leur santé et leur bien-être. Cependant, la relation entre activités physique ou sport et santé est plus complexe qu'il n'y paraît. Elle dépend en effet de nombreux paramètres individuels tels que l'âge, le sexe, l'état de santé, les déterminants psychologiques et sociaux. Film réalisé par Pierre Hermann et Pascal Moret. Production : Inserm/Scientifilms. Durée : 32 min 46 sec.

L’exposition précoce au tabac à l’origine de troubles du comportement chez les enfants

Publiée le 02 octobre 2015

Les chercheurs de l’Inserm et de l’UPMC en collaboration avec les CHU de 6 villes françaises ont analysé les données d’exposition pré et post natales au tabac dans les maisons de 5200 enfants scolarisés en primaire. Ils révèlent que cette exposition est liée au risque de troubles du comportement chez les enfants, en particulier des émotions et des conduites. L’association est plus forte quand l’exposition a lieu à la fois pendant la grossesse et après la naissance. Ces données révèlent le risque associé au tabagisme dans la vie précoce ainsi que ses répercussions comportementales lorsque l’enfant est en âge d’aller à l’école. Ces résultats sont publiés dans la revue Plos One.

Consultez l'article sur le site de l'Inserm

Le planning familial Nord-Pas-de-Calais vous propose 2 nouvelles formations!

Publiée le 02 octobre 2015

Le Planning Familial avec le soutien de l’ARS, vous propose 2 formations sur les territoires de Lille métropole et du Sambre Avesnois :

-          « Parler de sexualité et de santé sexuelle. Une Form’action Genre et santé sexuelle »  qui aura lieu les 5, 6, 12 et 13 novembre 2015 en Sambre-Avesnois et les 10, 11, 17 et 18 décembre 2015 à Lille pour le territoire de Lille métropole.

Téléchargez le descriptif au format PDF 

-          « Handicap et sexualité » qui aura lieu les 23,24 novembre et 14, 15 décembre 2015  + ½  journée de regroupement le 1er mars 2016 en Sambre-Avesnois et les 28, 29 janvier et 4 et 5 février 2016 + ½  journée de regroupement le 21 avril 2016 sur Lille métropole.  

Téléchargez le descriptif au format PDF

Pour tout renseignement merci de contacter Madame Laëtitia Lapie, Coordinatrice Pôle Formation

Tel: 03.20.57.74.85

Mail: mfpfllapie@gmail.com