Actualités

Dépression de l’adolescent : comment repérer et prendre en charge ?

Publiée le 22 décembre 2014

On estime que près de 8 % des adolescents entre 12 et 18 ans souffriraient d’une dépression. Or à cet âge, la dépression passe souvent inaperçue : l’adolescent a des difficultés à exprimer ses ressentis, manifeste sa souffrance différemment des adultes et sa dépression peut être confondue avec les sentiments de déprime, courants à l'adolescence.

C’est pourquoi la Haute Autorité de Santé (HAS) publie – pour la première fois – des recommandations pour aider les médecins de premiers recours, acteurs clés du repérage, à établir le bon diagnostic et à proposer une prise en charge adaptée à chaque situation.

Télécharger l'intégralité des recommandation auformat PDF

 

Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions ?

Publiée le 22 décembre 2014

Direction des études et de la prospective - CSA

La télévision et la radio commencent à être délaissées:

En effet, si l’on étudie la période de 2009 à 2013, le nombre de contacts qu’on eut les jeunes avec la télévision reste stable, celui avec la radio diminue de 3%. A contrario, les contacts qu’ont les jeunes avec internet ont augmenté de 36%.
Le duo télévision et radio occupait 43% des jeunes en 2009 alors qu’il n’en occupe plus que 32% en 2013. Au sein de la consommation des jeunes, une spécificité propre à cette tranche d’âge : la musique et les jeux vidéo, très plébiscités. On peut constater aussi une très forte progression du poids de mobile qui est passé du simple au double en tout juste quatre ans.
Lorsque l’on étudie les usages des jeunes sur une journée, on peut constater qu’ils apprécient la débuter avec la radio (surtout pour 13-17 ans) et la terminer avec la télévision de 18h à 23h surtout pour les 18-24 ans tandis que la consommation d’internet augmente tout au long de la journée.

Télécharger le rapport complet sur le site du CSA

Tendances récentes et nouvelles drogues -LILLE

Publiée le 22 décembre 2014

OFDT-Synthèse des résultats TREND 2013

Situé au cœur de l’Europe du nord, le site de Lille est une zone fortementurbanisée − Lille (233 000 habitants), Roubaix (96 000), Tourcoing (93 000) et Villeneuve d’Ascq (64 600) − à la croisée de nombreux axes majeurs de transport, qui relient notamment de grands ports hollandais (Rotterdam) ou belges (Anvers) au bassin parisien,au reste de la France et de l’Europe. Frontalière de la Belgique et,indirectement par le lien transmanche, du Royaume-Uni, la région est le théâtre d’une circulation intense de biens et de personnes, liée à l’économie, au commerce et au tourisme. Parmi les marchandises transportées, des drogues, provenant le plus souvent du Benelux,dont des quantités importantes sont saisies, destinées à des marchés extérieurs ou propres à la région. Le site de Lille reste un lieu de répression du trafic de stupéfiants très important.


"Esquive la tise" Web Série

Publiée le 22 décembre 2014

Du 25 novembre au 16 décembre 2014, l’Inpes fait la promotion d’« Esquive la tise » une websérie de huit épisodes à destination des 14-18 ans. Elle met en scène des amis usant de différents stratagèmes pour esquiver une boisson alcoolisée et continuer à s’amuser sans pour autant se couper du plaisir de la fête et se désolidariser du groupe.

Premier rapport annuel de l’Observatoire national du suicide

Publiée le 22 décembre 2014

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Chargé de contribuer à une meilleure connaissance sur le suicide afin de mieux le prévenir, l’Observatoire national du suicide a remis le 2 décembre 2014 son premier rapport annuel à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, également Présidente de l’Observatoire.
A cette occasion, la ministre annonce un nouveau programme d'actions contre le suicide et un appel à recherche sera lancé début 2015 afin d’améliorer les connaissances sur le suicide et ainsi orienter les actions de santé publique, sur la base de priorités identifiées dans le cadre des travaux de l’observatoire.

                 Consultez le rapport de l’Observatoire national du suicide(PDF - 2.8 Mo)

De nouvelles ressources pour vieillir en bonne santé

Publiée le 19 décembre 2014

L’Inpes en partenariat avec les régimes de retraite a mis en place un important programme d’information s’adressant aux personnes de 55 ans et plus, mais aussi aux professionnels. Décliné sous forme de brochures, web série ou site Internet, ce programme propose de nombreuses réponses et idées pour bien vieillir. Si le thème de la santé est couvert, les intéressés trouveront aussi des conseils pour penser à soi ou encore partager avec les autres

.

Aujourd’hui, on ne parle plus de vieillir mais de bien vieillir, c’est-à-dire vivre son vieillissement de manière épanouie et heureuse. Comme le souligne l’Organisation mondiale de la santé, c’est le processus qui vise à optimiser les chances d’une bonne santé physique, sociale et mentale et à permettre aux personnes âgées de prendre une part active dans la société, sans être victimes de discrimination, et de jouir d’une vie indépendante et de bonne qualité. Le dispositif mis en place par l’Inpes et les régimes de retraite entend aider les seniors à profiter pleinement de ces années et à outiller les professionnels pour déployer des initiatives de prévention et promotion Bien vieillir.

Le site www.reponses-bien-vieillir.fr met en scène les comportements à adopter pour un vieillissement en bonne santé. L’internaute pourra y suivre Margot et Paul dans une web série. Cette dernière compte 15 épisodes de quatre minutes déclinant l’ensemble des thématiques du bien vieillir (alimentation, activité physique, activité cérébrale, vie affective, santé, utilité sociale, rythmes et sommeil, estime de soi). Ces deux personnages, employés d’une imaginaire « Agence de réponses Bien vieillir », répondent avec humour et pédagogie à chaque cas exposé. Pour aller plus loin, l’internaute y trouvera également des conseils ainsi que les brochures « Vieillir… et alors ? » et « Bien vivre son âge ».

Plus de détails sur les sites:

http://www.inpes.sante.fr/

et 

http://www.reponses-bien-vieillir.fr/

10èmes Journées de la prévention: 9,10 et 11 juin 2015

Publiée le 19 décembre 2014

 Rendez-vous du 9 au 11 juin 2015 au Centre universitaire des Saints-Pères pour la 10ème édition.

Programme du 9 juin 2015

Sessions :
- Mobilité des personnes âgées dans leur environnement physique : analyses, actions, réseaux
- Evaluation d'Impact sur la Santé : opportunités et défis pour l'action en promotion de la santé

Ateliers :
- Développer des compétences et formation en promotion de la santé
- Méthodologie de projet fondée sur les données probantes en prévention et promotion de la santé
- Repérer des actions de qualité en promotion de la santé

Programme du 10 juin 2015


Sessions :
- De la recherche au déploiement de terrain : quels enseignements tirer de la démarche Icaps?
- Téléphone, internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention pour la santé ?
- Santé sexuelle : concept, ressources et retours d'expériences

Ateliers :
- Personnaliser sa veille en santé publique
- Leviers locaux pour le développement de la promotion de la santé

Programme du 11 juin 2015


Colloque scientifique:
"Que peuvent apporter les théories du changement de comportement au champ de la prévention ?"

Consulter le site dédié aux journées de la prévention 2015